SPIRIT OF TRAIL Groupe Trail CA Balma

Profil

Aurélie Larribeau

Posté le 21/07/2016 à 09h53

Pic du Montcalm - 20 juillet 2016

Le Pic du Moncalm, sommet emblématique de la vallée Ariégeoise, ce sommet est voisin de la Pique d'Estats qui est située sur la frontière franco-espagnole. Il est de fait le point culminant du département de l'Ariège, mais aussi de la Catalogne.
Nous décidons de rester dans nos frontières en cette journée qui ne s'annonce pas si ensoleillée que cela.

Départ du parking de l'Artigues à 1180m d'altitude. Le profil de cette randonnée est assez facile à retenir, une montée sèche de 1900m et une descente tout aussi radicale.
Sophie nous annonce alors que c'est sa première fois... son premier "2000m de déniv dans la journée" . Je lui laisse le plaisir de découvrir les sensations que cela procure !

La première partie est assez fluide, passage dans le bois de Fontanal où se succèdent rudes lacets et traversées.
Nous montons au refuge du Pinet à un bon rythme, en 1h30, nous avons fais la moitié du dénivelé soit 1000m.

La seconde partie est plus technique, une succession de cailloux et de rochers. Ces passages rocheux sont entrecoupés de quelques traversées de névés, histoires de refroidir les baskets en sur-chauffe !

Nous arrivons au col transfrontalier, le col du Riufret à 2978m
A droite se trouve l'itinéraire de la Pique d'Estats, à gauche la large crête conduisant au sommet du Montcalm s'offre à nous.
Derniers efforts, derniers mètres et c'est l'arrivée au Pic du Montcalm à 3077m.
Sophie arrive, heureuse, c'est fait !

Enfin, il reste encore un sacré morceau et pas des moindres = Redescendre les 1900 m de dénivelé gravi ! Et çà, c'est bien pire que la montée!
Nous descendons chacun à notre rythme en faisant quelques poses par ci par là, sans trop tarder non plus.
Le ciel est menaçant, le vent se lève , nous décidons de rejoindre illico le parking au lieu de flâner (et accessoirement prendre une bière) au Refuge du Pinet.
Artigues en vue, la longue descente interminable est derrière nous. Une bière à Auzat finira de nous requinquer.

Merci à Franck pour l'idée,
Bravo à sophie.

Commentaires