SPIRIT OF TRAIL Groupe Trail CA Balma

Profil

Virginie Ginsbash

Posté le 18/09/2016 à 19h36

Sortie au Picou

Bon…
Je suis inscrite au stage de la Jonte, et je pense que j’ai besoin de me bouger. L’été a été cool et au niveau sport, relativement tranquille.

Aurélie propose une sortie au Picou, et du coup, je passe la fin de la semaine en me posant la question dans tous les sens… J’y vais ou j’y vais pas… Le coach bienveillant m’a dit mardi dernier, « tu devrais faire qques sorties longues… » Ah bon ? je vais en chier à la jonte ?…
Bref Je ne me décide pas et du coup, changement de programme (Picou modifié en Pech David). Bon eh bien voilà, c’est décidé !

Eh bien non ! Petit coup de fil de Sophie samedi soir qui me propose la dite sortie. Eh bien ma foi pourquoi pas, je connais le phénomène pour avoir fait le dernier stage en sa compagnie : elle m’avait fait la conversation 90 % du temps avant d’allumer ses boosters pour rattraper la troupe. Donc, Zou, c’est parti pour le Picou, et nous décidons un départ à 8:00.

Je récupère le GPS de Mr, attrape QQues graines, le KW et nous voilà parties.

Montée sans histoires. Je ne cours pas bien évidemment, c’est carrément au dessus de mes forces. Mais quand même j’essaie d’avancer de mon mieux, surtout que c’est moi le guide (et c’est toujours emmerdant d’être le guide DERRIERE). Vous pouvez pas comprendre ça…

Heureusement Sophie a plein de trucs à raconter… Dans le désordre le GRP, le Monnepal, les 3 pics, le demi KV, les tris en famille. Une nuit dans un camion avec DB… Bref intarissable, et même pas essoufflée. Des fois elle s’arrête. Bon, là c’est à droite ou à gauche ?

Un type collant pipette nous double en courant, puis marche jusqu’à la cabane de l’homme mort sous le PICOU ou il s’arrête (j’ai pas le temps de monter au PICOU qu’il nous dit. Mon oeil, oui !)… On le rejoint, puis on continue.

Plus on monte et plus il y a du vent, on sort donc les KW. Au Picou, ça caille, on passe notre chemin à travers les moutons. (ils sont tous beaux tous blancs, on dirait des peluches qui sortent de la machine à laver.) On grimpe jusqu’au Rocher de BATAIL sur la crête (manière de jeter un coup d’oeil de l’autre côté avant la descente), et Sophie se paye le luxe de manger les dernières myrtilles. Moi, j’avance, pas le temps !

Arrivées en haut, on constate qu’effectivement il est tombé un peu de neige sur les hauteurs… On ne traine pas, retour en passant par la crête jusqu’à la cabane des Bladas. On évite mesdames les vaches, faut pas déconner avec les bêtes à cornes…

De là, on redescend direct vers GANAC. Sophie reste toujours derrière moi… Mais t’es sure que tu veux pas passer ? Ah si, je vais tenter de descendre un peu, faut que je m’entraine dans les descentes me répond-t-elle… Les mains sont un peu moins engourdies, on retire les KW, et on retrouve assez vite les voitures.

Voilà, bonne reprise pour moi, je suis ravie… Merci Sophie pour ta compagnie.
Du coup, c’est Coach Didier qui a fait le repas dominical et c’est pareil chez moi ;-)
18,4 kms, 1150m D+ et 3:45.

Virginie


Image utilisateur

Commentaires