SPIRIT OF TRAIL Groupe Trail CA Balma

Profil

Didier Arnal-Brezun

Posté le 30/09/2017 à 16h28

Stage Douch - 22 au 24 septembre 2017

Au coeur du parc naturel régional du Haut-Languedoc, le massif du Caroux-Espinouse s’élève à plus de 1000 m d’altitude. Site classé, il est entouré de gorges escarpées dont les gorges d’Héric. Son climat montagnard aux influences méditerranéennes et atlantiques a permis le développement d'une faune et d'une flore très riches avec en particulier la présence de mouflons.

Image utilisateur


Au pied du plateau du Caroux, à 900m d’altitude, se situe le petit hameau de Douch, très typique. Randonneurs et traileurs en font leur base de départ pour rayonner sur le massif du Caroux ainsi que pour s’aventurer sur les multiples itinéraires sillonnant le massif voisin de l’Espinouse. C’est donc dans ce hameau que la section trail du CA Balma a choisi d’effectuer son dernier stage de l’année en préparation des grandes courses de cet automne : 100 miles du Sud de France, trail des Hospitaliers, Grand Raid de la Réunion et trail Guara Somontano.

Image utilisateur


Le groupe est sur place vendredi soir pour être prêt pour le premier entraînement samedi matin. Deux personnes du groupe sont venues en éclaireur le matin pour reconnaître les parcours. Le massif du Caroux est parsemé de multiples sentiers et il est facile de s’y perdre ou de doubler le kilométrage prévu si on n’y prend garde !

La séance du samedi matin se déroule sur un itinéraire de 12km faisant le tour du mont Caroux. Celui-ci est situé à 1100m. Après quelques échauffements, nous attaquons par un travail en côtes en alternance course – marche sur des fractions de 1 à 3 minutes. Une fois le sommet atteint, nous continuons par de beaux sentiers, souvent en monotrace et découvrons des points de vue magnifiques sur la vallée d’Orb.
Retour au gîte pour un repos mérité avant la sortie de l’après-midi.

Image utilisateur


Cette fois-ci, le but est d’atteindre les gorges d’Héric, situées 800m plus bas, de les traverser et de remonter sur Douch. La difficulté de ce parcours est augmentée, en raison du dénivelé et de la technicité de la descente vers les Gorges : beaucoup de rochers et de marches constituées de grosses dalles de pierres … éprouvant pour les jambes mais le décor est tellement beau ! Les gorges d’Héric sont un lieu connu pour ses voies d’escalade et pour ses baignades possibles dans les marmites du ruisseau. On les remonte par un chemin goudronné sans difficultés jusqu’au hameau d’Héric. A partir de ce point, on retrouve un sentier qui s’élève rapidement sur 400m pour remonter sur le plateau : un bel effort à fournir pour terminer cette première journée.

Image utilisateur


Le dimanche, nous avons prévu une sortie longue au nord de Douch en suivant le GRP Tour de la Montagne du Haut-Languedoc, boucle de l’Espinouse. Le démarrage est facile, nous atteignons rapidement une crête que nous allons suivre pendant quelques kilomètres. Une descente très accidentée nous attend vers la chapelle ND de St-Eutrope. Nous perdons plusieurs centaines de mètres en à peine 2km avec quelques passages très étroits entre les rochers. Pour ceux qui aiment, l’endroit est magique ! Une partie de chasse est en cours sur le vallon d’en face, plus impressionnant que vraiment dangereux …

Image utilisateur


Un peu de répit puis nous arrivons au village d’Andabre. Nous faisons le plein d’eau et la remontée s’annonce. Un trail est organisé ce dimanche sur les mêmes sentiers et nous croisons quelques traileurs que nous encouragerons de notre mieux. Il est temps de pique-niquer avant d’entamer les 15 derniers kilomètres qui présentent encore quelques difficultés. Après un dernier plein au village de Cours-le-Haut, nous remontons par un beau sentier monotrace vers Rosis puis le hameau de La Fage. Dernière côte vers le pic du Caroux où nous croisons le groupe d’Antoine Guillon qui est en stage de préparation au Grand Raid de la Réunion : à peine le temps de dire bonjour, ils sont à fond dans la descente ! Il ne reste plus que 2 ou 3 kilomètres de descente tranquille vers Douch et nous nous retrouvons tous autour d’une bière que nous avions pris soin de mettre au frais le matin.

Au final, un stage très technique dans un paysage surprenant, 56km parcourus et 3100m de dénivelé positif et nous n’avons parcouru qu’une petite partie de ce territoire. A suivre lors d’un prochain périple …

Image utilisateur



Les photos : https://photos.app.goo.gl/EjcmjoMpqhKldLqs2

Commentaires