SPIRIT OF TRAIL Groupe Trail CA Balma

Profil

Didier Arnal-Brezun

Posté le 03/10/2018 à 08h29

Stage Guzet - 22 et 23 septembre 2018

Arrivés au chalet sous la bruine, rien de tel qu'un apéro au coin du feu pour débuter la soirée. Caché au milieu des sapins, le chalet est spacieux et même si la décoration mériterait un grand coup de pinceau, on s'y sent vite très bien. Après avoir établi le programme du lendemain, il est déjà temps d'aller se coucher et chacun se disperse dans sa chambre et sur la grande mezzanine dans les combles. Au réveil, une surprise nous attend : une belle mer de nuages s'étend dans la vallée. La journée s'annonce bien !

Image utilisateur


Le parcours du trail du Garbet emprunte des sentiers joueurs qui parcourent les magnifiques forêts dominant Aulus. Après la cascade d'Ars, bien calme en ce début d'automne, Cyrille trouve un cèpe et lance le biathlon ariégeois : trail + cueillette. Nous complétons la future poêlée avec quelques beaux spécimens puis l'itinéraire gagne en altitude jusqu'au col d'Escots avant d'entamer la longue descente et le retour à Aulus, pour une journée de 26 km et 1700D+.

Image utilisateur


De retour au chalet, la douche attendra un peu et nous déjeunons sur le balcon ensoleillé. Étrangement, pour terminer la journée, l'idée du kilomètre vertical ne rencontre pas un franc succès, ce sera donc sieste, molkky et préparation collective des repas du soir et du lendemain midi. Tandis que le poulet cuit au-dessus des braises de l'imposante cheminée, on poursuit la dégustation des bonnes bouteilles amenées par Frédéric (merci encore !). Victor nous a rejoint et on essaie de le faire boire, de peur qu'il nous sème le lendemain, mais Jean-Paul veille au grain et ce sera seulement du jus d'ananas... ;)

Image utilisateur


Dimanche, la météo est toujours au beau fixe. Objectif au départ du chalet : le pic de Séron (2489 m), sommet granitique tout proche de la frontière espagnole. La station de Guzet est modeste et les remontées se font finalement très discrètes. Au fond de la station, premier obstacle : le pic de Freychet que nous remontons par une sévère pente (piste noire l'hiver) sur 350 mètres de dénivelé. Le sentier devient progressivement plus chaotique et technique. L'étang d'Aubé se dévoile enfin et un rude chemin monte en direction du pic de Séron où du duvet de vautour traîne sur les rochers sommitaux. La descente se fait par le bucolique vallon de Turguila, en passant à proximité de sa jolie cabane et ses nombreux étangs.

Image utilisateur


Image utilisateur


Nous regagnons le chalet sous la chaleur en suivant la longue piste roulante pour une journée de 20.5 km et 1300D+ sur un terrain plus exigeant. Après un dernier repas, nous devons déjà plier bagage et clôturer ce séjour aux allures de vacances, sauf pour les jambes ! On serait bien resté quelques jours de plus ... Merci aux participants pour ces moments partagés et avis aux amateurs pour les prochains ! smiley

Image utilisateur



Commentaires