SPIRIT OF TRAIL Groupe Trail CA Balma

Profil

Didier Arnal-Brezun

Posté le 19/02/2019 à 23h48

Stage hiver Gréalou - 26 et 27 janvier 2019

Pour ce premier stage de l’année, nous avons choisi une nouvelle destination, le Lot et plus précisément le Quercy avec ses villages typiques, ses causses calcaires et ses vallées préservées. Une belle échappée le temps d’un week-end entre vallées du Lot et du Célé …

Image utilisateur


Le gîte que nous avons choisi pour notre groupe de 22 traileurs est le gîte Ecoasis (http://www.ecoasis.fr/), près du village de Gréalou. Ce gîte est situé sur le GR65, un des chemins de St-Jacques de Compostelle. Il a été conçu de manière écologique : conception architecturale basée sur des principes bioclimatiques, utilisation des énergies renouvelables, toilettes sèches, …

Nous arrivons le vendredi soir après avoir rempli les voitures des courses effectuées la veille et en début d’après-midi : pour 22 personnes, ce n’est pas une mince affaire ! Le gîte est tenu par Audrey et Manu qui nous offrent un accueil très chaleureux. Audrey et Manu ont baroudé plusieurs années dans différents continents en travaillant dans l’hôtellerie et la restauration. A la recherche d’un endroit pour y bâtir leur gîte, ils sont tombés amoureux du Quercy et ont décidé de s’y installer.

Le temps que tout le monde arrive, il est un peu tard pour une sortie de reconnaissance. Nous restons donc sagement au gîte en profitant de cette fin de semaine autour d’un apéro convivial. Au menu du soir, un Dal Bhat, plat traditionnel Népalais à base de riz et lentilles. Un régal !

Ne nous y trompons pas, il ne s’agit pas d’un week-end gastronomique et le samedi matin, les choses sérieuses commencent. Au réveil, à 7h30, nous comprenons rapidement que nous ne verrons pas beaucoup le soleil aujourd’hui. Un épais brouillard inonde le causse. Nous avons 6 kilomètres à faire en voiture pour rejoindre le départ de notre première séance et il va falloir trouver l’endroit … Heureusement, avec l’aide du GPS et grâce à une reco faite la semaine précédente, le point de départ est trouvé. C’est un spot d’envol pour les parapentes mais aujourd’hui, aucune chance d’en voir ni d’ailleurs d’apprécier la vue sur la vallée du Lot. Concentrons-nous donc sur notre première séance de côtes au-dessus du village de Montbrun. Une séance construire sur 2 côtes différentes, la première pouvant se courir et la deuxième avec une pente plus forte, obligeant à alterner marche et course. Au total, 4x2' puis 3x4' et enfin la côte entière pour les plus téméraires. Une bonne entrée en matière !

Image utilisateur


La séance de l’après-midi est une séance de fartlek sur une boucle de 13,7Km et 450m de dénivelé à la découverte des villages de Larroque-Toirac et Saint-Pierre-Toirac. De très beaux villages avec, en particulier, le château de Larroque-Toirac, impressionnant à fleur de falaise.

Image utilisateur


Le parcours permet également d'admirer quelques jolies cazelles, cabanes de pierres sèches. Par fartlek, comprenez des changements d’allure sur le parcours au gré des envies et du relief sur des fractions de 2’ à 5’. Cette deuxième séance de la journée est traditionnellement difficile à passer car il faut remettre le moteur en marche après la séance du matin et le repas du midi. Mais tout se passe bien et, après s’être répartis en groupes de niveau, chacun arrive à bon port.

Image utilisateur


Image utilisateur


Il est temps de se reposer et de profiter de la soirée du samedi. Pour les plus courageux (cinq !), une fois le goûter avalé, nous improvisons une séance de renforcements musculaires et d’étirements qui permet de réviser les classiques (abdos, gainage, chaise, pompes, …). Mais la plupart d’entre nous sont déjà attablés autour de jeux de société et de cartes qui remportent un beau succès. Le repas du soir est un rougail saucisses, pimenté comme il faut. Au dessert, nous avons amené des galettes des rois préparées amoureusement par Cédric, notre chef pâtissier. Etonnamment, l’extinction des feux se fait moins tardivement que la veille; les deux séances de la journée sont passées par là …

Image utilisateur


Dimanche, pour la sortie longue, nous avons choisi de basculer dans la vallée du Célé où se déroule au mois de septembre le trail du même nom. Cette vallée est plus encaissée et plus sauvage que la vallée du Lot et compte plusieurs villages très typiques : Brengues, Espagnac, Ste-Eulalie ou Marcilhac-sur-Célé.

Image utilisateur


Le trail de la vallée du Célé compte plusieurs parcours, dont un de 21km et 1000m de dénivelé. Ce sera la base de notre sortie longue avec une version un peu raccourcie pour une partie du groupe. La météo n’est pas favorable ce dimanche, la pluie étant annoncée ! Heureusement, la visibilité est bien meilleure que la veille et nous pouvons profiter de points de vue magnifiques et de sentiers très joueurs en bord de falaise. La traversée des villages et des hameaux habités de belles maisons en pierres du Lot agrémente notre ballade. Parfois, le paysage change comme au sud de Brengues où nous traversons des sous-bois très touffus faisant penser à une forêt vierge.

Au final, une très belle sortie dotée d’un parcours intéressant avec plusieurs côtes exigeantes en ce début d’année. Et aussi, une grosse averse d’une demi-heure en plein milieu du parcours qui en aura refroidi plus d'un ! Du coup, la soupe que nous avions prévue pour le repas du midi est plus que bienvenue et réchauffe les corps et les cœurs.

Image utilisateur


Si l’on fait les comptes, nous aurons fait sur le week-end entre 40 et 45km et jusqu’à 2000m de dénivelé. De quoi se mettre sur le bon chemin pour la saison 2019. C’est aussi une très bonne ambiance qui a dominé tout le week-end et qui nous rend impatients du prochain stage prévu au mois de mai.
Cette région mérite que l’on y revienne sous un temps plus lumineux pour la découvrir et l’apprécier encore mieux. Peut-être en septembre pour le trail de la Vallée du Célé …

Merci à Audrey et Manu pour leur double accueil lors de notre première reconnaissance et lors du stage et pour leurs précieuses recommandations sur les sentiers et les villages et à traverser. Le gîte est vraiment très agréable à vivre et bien adapté pour un groupe.

Merci également à Vincent de Raid O' Cazelles, pour les bons conseils sur la trace à suivre pour la sortie du dimanche.


Les photos du week-end : Photos du stage à Gréalou

Commentaires